Le voyage extraordinaire, Denis-Pierre Filippi, Sylvio Camboni et Yvan Gaspard

« Grande-Bretagne, 1927. Noémie et Émilien ne sont pas des enfants comme les autres : cousins issus d’une riche famille, ils ont passé leur enfance dans un pensionnat sans presque jamais voir leurs parents ! Enfants géniaux, ils se sont finalement habitués à cette vie indépendante, loin du fracas de la guerre, et se sont créé leur monde à eux.Lorsque les parents baroudeurs de Noémie sont de retour et envoient leurs domestiques les chercher pour qu’on les ramène vivre dans l’immense manoir familial, leur sentiment est partagé…Mais le lieu est magique, avec ses pièces remplies des inventions du père d’Émilien et ses mille endroits à explorer. Ils décident donc de tester cette nouvelle vie, d’autant qu’un mystère reste à élucider : où est donc passé Alexander, le père d’Émilien ? Sa disparition soudaine pourrait-elle avoir un lien avec la machine qu’il était en train de créer pour le concours Jules Verne ? Bienvenue dans ce monde uchronique où une étrange troisième force, constituée d’incroyables robots, vient bouleverser les rapports de force entre l’Axe et les Alliés… Un monde où deux enfants brillants et intrépides vont vivre une aventure hors du commun, une aventure extraordinaire ! » (Résumé du tome 1)

Il y a quelque temps, à la recherche de bandes dessinées de qualité, je suis tombée sur cette série. Les couvertures m’ont particulièrement attirées, j’ai donc entamé leur lecture.

20151005_141816

Mon cocon de lecture :

1- La boisson du cocon: J’ai eu beaucoup de mal à trouver un breuvage qui corresponde à cette série. Et puis, j’ai retrouvé une boîte de thé un peu oubliée et poussiéreuse sur mon étagère qui coïncide parfaitement. Je vous propose donc le thé « Bergamasque » de la maison Georges Cannon, mélange de thé vert et blanc au gout de mandarine et d’orange. La fraîcheur de ce thé et la saveur des agrumes résonne avec le scénario  plein de rebondissements et d’énergie. Par ailleurs ce thé a un gout authentique qui concorde avec la très belle représentation de la nature dans ces ouvrages.

2- Le cocon gourmand: Si vous avez une envie gourmande, je vous conseille des pâtes de fruits. (J’ai d’ailleurs lu cette série en dévorant des pâtes de coing et c’était parfait !) Ces friandises cadrent avec l’aspect enfantin et vif de ces livres.

3- L’ambiance du cocon: Le must serait de lire les tomes à l’intérieur d’une cabane dans un arbre, le matin de bonne heure, tout en faisant monter votre petit déjeuner par à une poulie. Mais étant donné que ce n’est pas accessible (sauf dans nos rêves), le cadre d’un parc, au pied d’un grand arbre, sera parfait.

chronique

Sur le plan graphique, je dois dire que cette série a su me parler. Dans un style steampunk, Silvio Camboni (illustrateur) et Yvan Gaspard (coloriste) nous livrent des dessins magnifiques qui laissent une large part à notre imagination. Les couleurs sont singulières et confèrent un rendu poétique et rêveur. Les illustration de la végétation (notamment du grand arbre à cabane) et des machines m’ont particulièrement charmées et, par moments, on a vraiment envie d’entrer dans le livre.

La représentation et le style des personnages m’ont beaucoup plus. Ainsi, les protagonistes sont très expressifs et touchants. De plus, j’ai trouvé leur design original et esthétique.

 Enfin, j’ai trouvé que la succession des cases, dans le tome 1, donne un aspect assez animé et détaillé de l’intrigue. Cela permet de comprendre le scénario facilement. Cependant ce dernier point s’atténue de façon dommageable au fil des tomes. Ainsi les  tomes 2 et 3 m’ont paru plus difficiles à comprendre du fait de la diminution de descriptions détaillées des actions dans les illustrations.

Sur le plan du scénario, le premier tome annonce une série très prometteuse, pleine de mystères et de rebondissements. De nombreux questionnements apparaissent au fil des pages, et  l’intrigue aborde des thèmes variés et intéressants : l’enfance, la guerre, la recherche, …

J’ai finalement été plutôt déçue par les tomes suivant et la résolution de l’aventure. J’ai trouvé les retournements de situation plutôt prévisibles et j’ai parfois dû relire plusieurs fois une même page pour comprendre ce qu’il s’y déroulait.

Néanmoins, la trame est bien construite et je n’ai pas relevé d’incohérence. Par ailleurs, l’aventure est captivante, amusante et distrayante. Ainsi, j’ai tout de même lu les tomes avec plaisir et je me suis laissée prendre par l’intrigue malgré les défauts évoqués  ci-dessus.

Et vous ? Une idée de cocon ? Qu’en avez-vous pensé ?

PS: A priori, une suite à cette trilogie est prévue.

A propos thereadingcocoon

2 Commentaires

  1. Sita · 30 octobre 2015 Sita

    Les fameuses pâtes de coing 😀
    Bon, j’avais encore oublié de me le noter, mais cette fois je viens de vérifier, les trois tomes sont dispos dans mes trois bibliothèques habituelles, alors plus d’excuses !

Laisser un commentaire