Cycle du cercle de Pierre, Tome 1, Outlander, Diana Gabaldon

couv65402184

« 1945 : Claire passe ses vacances en Écosse, où elle s’efforce d’oublier la Seconde Guerre mondiale auprès de son mari, tout juste rentré du front. Au cours d’une balade, la jeune femme est attirée par un mégalithe, auquel la population locale voue un culte étrange. Claire aura tôt fait d’en découvrir la raison : en s’approchant de la pierre, elle se volatilise pour atterrir au beau milieu d’un champ de bataille. Le menhir l’a menée tout droit en l’an de grâce 1743, au cœur de la lutte opposant Highlanders et Anglais. Happée par ce monde inconnu et une nouvelle vie palpitante, saura-t-elle revenir à son existence d’autrefois ? »

Attention le livre dont je vais vous parler est extrêmement addictif. Par ailleurs, les livres de Diana Gabaldon sont actuellement adaptés en série. C’est ainsi que j’ai découvert le cycle du cercle de pierre (appelé aussi le chardon et le tartan et Outlander aux Etats Unis). J’ai donc commencé par regarder la série en entier et je suis tombée totalement sous le charme. J’ai voulu prolonger l’expérience en lisant le tome 1, en anglais (je le précise car le découpage des tomes diffère selon les publications et les langues).

20151005_141816

Mon cocon de lecture :

1- La boisson du cocon: En boisson chaude, je serais presque tentée de vous proposer de lire ce livre à côté de la cafetière tant il est long et addictif. Ainsi il risque de vous mener jusque des heures bien tardives. Par ailleurs, les nombreux rebondissements et l’énergie de ce livre me font instinctivement penser au café. Si vous n’êtes pas café, et si vous voulez plus de cohérence avec le livre, c’est assez simple puisque ce livre parle de thé au cours de ses premières pages : un Oolong serait donc un très bel hommage à l’auteure. Il en existe avec différentes notes, à vous de choisir selon vos goûts.

2- Le lieu du cocon: Pour correspondre à une ambiance écossaise, je pense que le mieux serait de lire ce livre au milieu d’une plaine verte, allongés dans l’herbe humide de la rosée du matin avec le thermos à côté de vous. Mais cela demande un peu de logistique (et un bon système immunitaire s’il fait frais). Si vous avez un parfum d’ambiance d’herbe fraîche ce sera parfait chez vous par une après-midi pluvieuse. Surtout ayez du temps devant vous.

3- Le swing du cocon: Un fond de musique écossaise (avec cornemuse et tout le tralala) achèvera votre ambiance pour commencer le chardon et le tartan.

Et maintenant place au livre…

chronique

J’ai décidé de lire Outlander après avoir regardé la première saison de l’adaptation en série télévisée. J’avoue que la série m’a séduite et le livre plus encore.

En tant que grande sensible, je dois dire que ce livre a su titiller mon côté fleur bleue et romantique. L’histoire d’amour est magnifique, et pleine de tendresse. Elle est également singulière ce qui a beaucoup attisé mon addiction à cette série. Les scènes érotiques sont adorables, bien que parfois trop nombreuses à mon goût.

Cependant,  ne vous y trompez pas,  ce livre n’est pas qu’une romance et il séduira aussi les amateurs(trices) d’aventures et d’Histoire. Plongés dans l’écosse du milieu du 18ème siècle, on découvre les problématiques de l’époque et on se remémore nos cours d’Histoire : la révolte Jacobite, les Stuarts, les procès de sorcières,… Claire vit de très nombreuses péripéties sur différents plans, à la fois politiques, belliqueuses, morales et spirituelles. Les rebondissements sont nombreux néanmoins quelques longueurs apparaissent au cours des 800 pages et j’étais tout de même bien contente de finir ce tome (et je ne vais pas commencer le tome 2 tout de suite).

Par ailleurs, Outlander évoque les rites, superstitions et mystères de l’Ecosse. Cela installe une ambiance mystérieuse et énigmatique qui se heurte à de nombreuses reprises à la rationalité de Claire (à la fois à son époque et à sa personnalité). Ce conflit est intéressant, et pose la question de la tolérance et du non-jugement.

Enfin, et je me dois de le signaler, le « méchant » de la série est absolument détestable et je crois que j’ai rarement détesté aussi fermement un personnage que celui-ci. Je vous laisse le découvrir, mais je trouve qu’il donne à ce livre une grande partie de son sens et de son intérêt.

En bref, Outlander est un roman intéressant, tendre, et plein de rebondissements que je vous conseille si vous avez un peu de temps pour lire (en effet il est assez long). Il est facile à lire en anglais (sachant que je le lis sur ma liseuse avec un dictionnaire intégré pour les mots compliqués).

Si vous avez peu de temps ou de courage, je tiens à dire que la série est très proche du livre et très bien réalisée. Elle ajoute quelques passages intéressants parfois mal expliqués. Néanmoins, elle reprend globalement le livre, rend assez bien l’ambiance de l’intrigue et le caractère des personnages.

 

 

A propos thereadingcocoon

Laisser un commentaire