Les Quatre de Baker Street, Jean-Blaise Djian, Olivier Legrand, David Etien.

Aujourd’hui j’avais plutôt envie de vous parler d’une série de bandes-dessinées.

Cette série met en scène Billy, Charlie et Black Tom, trois enfants livrés à eux même qui travaillent pour le compte de Sherlock Holmes pour gagner leur vie. Nous sommes alors plongés dans l’univers de l’East End londonien de la fin du 19ème siècle. Ils sont accompagnés de Watson… le chat de Charlie, qui les suit durant toutes leurs aventures.

20151005_141816

Je vous propose de vous concocter un cocon en lien avec son univers d’aventures enfantines dans le Londres de la fin du 19ème siècle :

1-La boisson du cocon: Un chocolat chaud épicé ( il existe des recettes toute faîtes, sinon rajoutez dans votre chocolat habituel un peu de cannelle, de gingembre, de muscade, et un tout petit peu de piment pour relever le gout du chocolat).

2-L’ambiance du cocon: Un après-midi gris et pluvieux. Si vous avez l’occasion de les lire à Londres, foncez!

3-Le plus animalier du cocon: Et, pour ceux qui en ont un…. Votre chat qui ronronne sur vos genoux (oui oui… forcez le à ronronner).

Voilà, vous êtes prêts pour parler de la série des Quatre de Baker Street, scénarisée par Jean-Blaise Djian et Olivier Legrand, dessinée par David Etien.

chronique

On m’avait conseillé cette série de longue date et j’avoue avoir un peu traîné pour la commencer. Et puis… le jour est arrivé pour moi d’ouvrir le premier livre…..

Et là,  j’ai été complètement séduite par les dessins de David Etien. Les couleurs et la lumière façonnent un univers à la fois séduisant, glauque, mystérieux et rempli de dangers. Les décors londoniens sont immersifs et créent une ambiance digne de Oliver Twist. La succession des actions est dessinée en détails ce qui permet une compréhension très fines des événements et un rendu animé. Enfin, mon côté « kawai » a été totalement convaincu par les représentations du chat (Watson) dans lesquelles les amoureux des félins retrouveront leur animal fétiche (d’où le chat sur les genoux).

Le scénario est bien réalisé et cette série et très…très addictive pour ceux qui, comme moi, aiment les BD aux scénarios simples et linéaires. Les personnages sont bien caractérisés et attachants. Destinée à un public « jeunesse », cette série charmera les plus grands par son ambiance et ses thèmes variés (parfois graves). Ainsi elle aborde des sujets tels que la prostitution, les asiles psychiatriques, la pauvreté, le travail des enfants et bien d’autres encore…. le tout en restant simple et enfantin. L’intrigue est pleine d’aventures et de rebondissements. Les amoureux de scénario complexes et alambiqués ne s’y retrouveront peut-être pas. Mais pour ma part, je vous conseille grandement de vous les procurer… (et de le faire plus vite que ce que je ne l’ai fait).

J’ai lu les cinq premiers tomes (en cinq jours) et j’attends de me procurer le tome 6.

Et vous… qu’en avez-vous pensé ? Une autre idée de cocon ?

 

A propos thereadingcocoon

Laisser un commentaire